Evaluation de la qualité des exercices pliométriques de l’épaule : examen des relations avec l’activité des muscles scapulaires

Quality assessment of shoulder plyometric exercises: Examining the relationship to scapular muscle activity.

Calé-Benzoor M, Maenhout A, Arnon M, Tenenbaum G, Werrin M, Cools A.; Phys Ther Sport. 2017 May 12;26:27-34. doi: 10.1016/j.ptsp.2017.05.002.

Texte

Les exercices pliométriques de l’épaule sont fréquemment utilisés dans la rééducation, en particulier chez les sportifs en reprise du geste.

L’objectif de ces exercices est de recruter les muscles scapulaires. Ces muscles servant de point fixe au bras. Une étude antérieure a montré une activation des trapèzes, dentelés antérieurs et infra-épineux durant ces exercices et ce en chaine ouverte ou en chaine fermée.

Un mauvais schéma moteur peut être une source de blessures. Il est donc important de repérer de façon précoce ces troubles du mouvement. Kibler a décrit des dyskinésies scapulaires et lister des facteurs importants entre les muscles scapulaires et leurs conséquences.

Dans la pratique, le thérapeute utilise l’observation pour apporter un feedback au patient mais on ne retrouve pas, dans la littérature, d’évaluation standard. De plus, il ne semble pas exister d’études évaluant les exercices utilisés dans la réhabilitation des membres supérieurs.

Les auteurs se proposent, dans cette étude observationnelle, de développer un outil d ‘évaluation simple pour la réhabilitation des membres supérieurs. Il souhaite également, par un enregistrement de l’activité musculaire, observer l’activité des muscles scapulaires durant ces exercices.

Pour réaliser cette étude, ils ont évaluer 32 jeunes athlètes. L’ensemble des procédures est décrit dans l’article et 10 exercices ont été utilisés. Ces 10 exercices ont été repris d’un article antérieur.
Ces exercices utilisent différentes positions. On retrouve des variations de la position du bras et/ou du patient, des variations dans le type d’exercices (chaine ouverte ou fermée) et dans l’utilisation ou non d’accessoires.

Un questionnaire a été réalisé pour évaluer l’exigence spécifique de chacun des exercices.

Les auteurs retrouvent une corrélation entre les exercices plyométriques et le recrutement des muscles scapulaires. Ils retrouvent comme critère le plus sensible dans l’identification de variations de la performance la capacité à maintenir une amplitude symétrique des épaules.
Enfin le questionnaire utilisé pendant l’étude a montré une bonne fiabilité et présente l’avantage de pouvoir être adapté en fonction des patients.

Liens

L’observation du mouvement de l’épaule semble fiable.

Positionnement

L’examen clinique est à la base de notre métier. L’expertise développée à travers la formation continue et l’expérience par le praticien est importante pour nos patients et participe à la prévention des récidives.

Découvrez la Formation épaule ITMP