Prise en charge des formations

Les démarches pour obtenir une prise en charge de votre formation chez ITMP

Les kinésithérapeutes ont à leur disposition deux moyens de se former qui sont :

  • le DPC permet à un MK en optimisant ses droits au maximum de prétendre à deux jours entièrement pris en charge (frais pédagogiques et annexes) associés à une rémunération de 112,20€ par demi-journée, soit 448,80 au maximum.
  • le FIF-PL qui permet d’obtenir une prise en charge de 800€ par an avec un plafond de 200€ par jour. La cotisation est passée elle de 54€ à 91€


> Le DPC

  • Mise en place : il a été mis en place depuis début Avril 2013 et associe l’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) à la formation continue présentielle (théorie et pratique) ou à distance (e-learning). Il est obligatoire pour tout kinésithérapeute qui doit se former annuellement et mesurer dans sa pratique professionnelle, l’impact de cette formation.
  • Obligation réglementaire contrôlée par l’ordre : tout professionnel de santé a l’obligation de s’engager annuellement dans un programme de DPC au titre de l’article 59 de la LOI HSPT, confirmée par les décrets d’application parus au 1er Janvier 2012
  • Démarche globale : l’amélioration de la qualité des soins est désormais pensée dans une démarche commune et continue permettant un approfondissement des connaissances et compétences via la formation continue ainsi que l’analyse et l’évaluation des pratiques professionnels
  • Pour conclure sur cette approche
    • Cette démarche globale constitue désormais un programme qui s’appuiera sur des thèmes précis et différents
    • L’Ordre se charge de vérifier que le masseur-kinésithérapeute est en conformité avec ses obligations de formation DPC et dans le cas contraire peut décider de mesures à prendre à son encontre.
  • Méthodologie
    • Elle repose sur une approche cognitivo-pédagogique et suit un programme défini en trois temps, conformément à la démarche DPC
    • Premier temps : Evaluation des pratiques professionnelles basée sur l’audit clinique afin d’analyser sa propre pratique. Il est utilisée une grille à distance envoyée entre J-30 et J-8 du stage présentiel.
    • Second temps correspond au stage présentiel sous forme de journées de formation collective ou sont réalisées une analyse partagée des pratiques et une acquisition, voire un approfondissement des connaissances
    • Troisième temps : évaluation des pratiques professionnels sous la forme d’une grille à distance envoyée entre J+8 et J+60, afin de mesurer l’impact du programme sur les pratiques du praticien
  • Conditions auxquelles doit répondre ITMP
    • Etre enregistré auprès de l’OGDPC
    • Avoir des programmes conformes aux orientations nationales (ministères) et régionales (ARS)
    • Utiliser des méthodes et des modalités de programme validées par la Haute Autorité de Santé (HAS)
  • Aspect financier
    • Prise en charge complète d’un programme DPC par professionnel et par an (2 jours maximum de formation
    • Versement d’une indemnité pour perte d’activité (448,80€ our deux jours maximum)
    • Toute formation supplémentaire est à la charge du professionnel et ne bénéficie pas d’indemnités
  • Modalités d’inscription
    • S’inscrire en ligne au programme DPC choisi sur le site mondpc.fr
    • Adresser à ITMP le bulletin (téléchargeable) avec un chèque de 320€ (caution qui vous est restituée si vous êtes dans vos droits DPC)
    • Clôture des inscriptions à J-21 du stage présentiel
      ogpdc

> Le FIF-PL

Définition : c’est un fonds d’assurance formation concernant les professionnels de santé exerçant une activité libérale à l’exception des médecins.
Il établit chaque année un plan de formation en fonction des besoins de la profession.
Il agrée un certain nombre de formations et prend en charge celles qui sont agrées.
Son financement est obtenu à partir des contributions versées par les professionnels de santé

Formation de « longue durée »
– 130 heures de formation
– Thèmes de formation entrant dans les critères de prise en charge de la profession
– Une prise en charge tous les trois ans
Prise en charge plafonnée à 70% du coût de la formation limitée à 2000€
Ne vient pas en déduction de votre budget thèmes courts

Il existe quatre catégories de thèmes « courts »

Thèmes 1 à 9 : prise en charge limitée à 4 jours par an et par thème, plafonnée à 250€/ jour par an et par professionnel
Thèmes 10 à 13 : prise en charge limitée à 3 jours par an et par thème, plafonnée à 250€/ jour, soit 750€ dans la limite de 1000€
Thèmes 14 à 17 : prise en charge limitée à 2 jours par an et par thème, plafonnée à 250€/ jour, soit 500€ dans la limite de 1000€
Thèmes 18 à 27 : prise en charge limitée à 2 jours par an et par thème, plafonnée à 250€/ jour, soit 500€ dans la limite de 1000€

Au total : la prise en charge annuelle est plafonnée à 1000€ par an et par catégorie

Modalités de prise en charge

    1. Avant la formation
      1. télécharger le dossier de demande sur www.fif-pl.fr
      2. compléter les parties :
        1. identification du professionnel
        2. organisation du stage avec le numéro de déclaration d’activité de l’organisme
        3. coût facturé : montant TTC du stage ne comprenant ni les repas, ni les frais annexes (adhésion)
        4. dater et signer le document en bas
        5. joindre les pièces demandées par le FIFPL (convention de stage avec le programme, RIB et attestation URSSAF)
        6. faire parvenir le tout au FIF-PL 104 rue Miromesnil 75834 Paris cedex 08
    2. Après la formation
      1. envoyer au FIF-PL un copie de l’attestation de présence et de règlement
      2. joindre le numéro de dossier transmis par le FIF-PL
        fifpl