La kinésithérapie est mal définie aujourd’hui avec de nombreux champs d’action et une volonté depuis des années de demeurer des généralistes sans réelle possibilité de spécialisation. Étymologiquement, kiné signifie mouvement et thérapie, la notion de soin. Deux idées peuvent alors émaner, le soin par le mouvement, ou le soin du mouvement. Quelle différence allez vous me dire? La première renvoie à une notion gymnique de répétition de mouvements pour améliorer les symptômes, cette conception parait difficile notament dans les pathologies en rhumatologie à type d’usure, plus de mouvement génère plus d’usure. La seconde implique d’évaluer le mouvement, ces différentes limitations et les causes possibles afin de proposer des gestes et techniques adaptés pour améliorer la clinique du patient. Cette deuxième vision nous parait beaucoup plus intéressante, les résultats cliniques avec nos patients en pratique quotidienne semblent confirmer cette théorie. Lire la suite