DU Ergonomie, éducation, évaluation et prévention des risques au travail

Pour l'amélioration des conditions de travail

L’ITMP, l’IFCEES et l’université de Montpellier 3 (SUFCO), en partenariat de formation, vous proposent la première formation du diplôme universitaire intitulé « Ergonomie, éducation, évaluation et prévention des risques au travail ». Cette formation   est composée de 192 heures en E-learning et de 16 jours de cours en présentiel (128 heures).

ITMP souhaite faire progresser la pédagogie dans le monde de la kinésithérapie et de l’ergonomie afin de permettre aux kinésithérapeutes libéraux de se spécialiser dans un domaine de compétence reconnu par notre décret de compétences.
L’enseignement de la théorie vous est proposé en quasi-totalité en e-learning (depuis ordinateur, tablette et smartphone) pour vous permettre d’accéder à votre rythme aux connaissances fondamentales nécessaires. L’enseignement en présentiel est réalisé sur notre site de formation. Cette formule permet de réduire le temps de présence et le nombre de déplacements.

Cette formation a pour objectif de guider les kinésithérapeutes vers l’analyse des problématiques rencontrées dans le monde du travail et de l’entreprise en particulier. Vous apprendrez les connaissances pour analyser les postes de travail et améliorer les conditions de travail par des propositions HOT (humain, organisation et technique).

Contexte

Le contexte socio-économique difficile peut renforcer la pénibilité perçue du monde du travail. La réglementation et la normalisation offrent un cadre législatif protecteur pour régir les droits et obligations de chacun. La réalité du monde du travail met en avant des problématiques complexes, le besoin de productivité, la hiérarchie, les contraintes techniques souvent en inadéquation avec la santé de l’opérateur.

L’ergonomie cherche à optimiser le système de production tout protégeant la santé de l’homme pendant ce travail dont les tâches réellement effectuées sont souvent différentes des tâches prescrites. L’analyse des ambiances, des actions menées (contraintes et astreintes) est indispensable pour ensuite proposer des améliorations de l’interface Homme/Système. L’éducation est indispensable à l’accomplissement de cette mission car elle aide à la socialisation et à la formation et se poursuit toute la vie. Ses effets sont mesurables par un gain d’autonomie des individus dans un contexte, dans une société. Il s’agit d’aider les professionnels à gagner en autonomie, en pouvoir et en responsabilité par rapport à leur projet professionnel, à la réalisation de leur tâche, et à leur santé.

Conceptualisation du projet

Le projet et le programme d’éducation, de formation, de soins, d’éducation thérapeutique, de management, de communication ne sont donc pas prévisibles à l’avance. Il ne s’agit pas d’appliquer des changements techniques mécaniquement et systématiquement en fonction d’une problématique, d’un thème de formation ou d’un projet d’entreprise mais, à partir de différents savoirs référencés, d’inventer, de conceptualiser et de créer dans l’action – avec le professionnel  – des pratiques d’analyse, de communication, de management, d’évaluation, de formation, de conduite de changement ou de prévention. Pour réussir ces missions il est nécessaire de posséder et d’utiliser des connaissances, des savoir-faire et des savoir-être produits et validés par la recherche scientifique et par l’université. L’auto-proclamation de possession de savoirs et de compétences n’est pas de mise en ergonomie, en évaluation, en éducation, en communication, en formation et en science.

Compétences développées

  • Communiquer en situation d’analyse du travail, de management et d’éducation
  • Diriger des études ergonomiques, encadrer, évaluer des services, des équipes, des projets
  • Analyser des situations de travail complexe
  • Développer une expertise indispensable au organismes paritaires (CHSCT, CE, syndicats.)
  • Conceptualiser et développer des démarches qualité
  • Promouvoir la santé et la réinsertion sociale
  • Prévenir et éduquer à la santé
  • Réaliser des actions de consultant, des expertises et des audits
  • Se référer à des théories,  à des modèles et à la réglementation pour analyser et réguler les pratiques.
  • Réaliser et présenter des travaux de recherche.
  • Ecrire des articles scientifiques et des articles professionnels.

Les valeurs de la formation sont

  • L’éthique
  • Le plaisir
  • La confraternité
  • L’accompagnement
  • Le questionnement
  • La tolérance
  • Le partage
  • La gestion de l’Incertitude et de l’Imprévisible
  • La multiréférentialité
  • Le respect
  • La sécurité
  • La confiance
  • La co-construction des possibles, l’autorisation
  • La régulation, le non dogmatisme
  • La décision partagée
  • La valorisation
  • La référenciation scientifique

Les valeurs de la formation ne sont pas

  • Le contrôle sanctionnant et culpabilisant
  • La différenciation et la comparaison
  • La sélection, la compétition
  • Le guidage
  • L’intolérance
  • La rationalisation totale
  • La planification totale
  • La certitude
  • Le dogmatisme
  • L’individualisme
  • La monoréférentialité
  • La prescription
  • La régularisation
  • La décision verticale
  • La dévalorisation

Programme

Le programme s’articule autour de 6 UE

Théories de l’apprentissage et didactique de la formation en ergonomie et en prévention des risques

Objectifs :
Connaître, choisir, justifier et utiliser la théorie, le modèle et les outils pertinents à la personne et au contexte de travail.

Contenus :
Les modèles de l’éducation appliqués à l’ergonomie et à la prévention des risques
Les théories de l’apprentissage appliquées à l’ergonomie et à la prévention des risques
La didactique professionnelle et l’analyse réflexive de l’activité appliquées à l’ergonomie et à la prévention des risques

Modalités évaluation : En fonction des personnes et de la situation élaborer un dispositif d’aide au changement de norme en ergonomie et en prévention des risques.


Modèles de l’évaluation et de la formation en ergonomie et en prévention des risques

Objectifs :
Connaître, choisir, justifier et utiliser la théorie, le modèle et les outils pertinents à la personne et au contexte de travail

Contenus :
Les modèles du projet appliqués à l’ergonomie et à la prévention des risques
Les modèles et les dispositifs de la formation appliqués à l’ergonomie et à la prévention des risques.
Les modèles et les dispositifs de l’évaluation appliqués à l’ergonomie et à la prévention des risques

Modalités évaluation : Construire un cahier des charges de formation et d’évaluation en ergonomie et en prévention des risques.


Les modèles du management en ergonomie et en prévention des risques

Objectifs :
Construire des repères dans les modèles de management dans son acception française
Analyser les pratiques professionnelles de management en ergonomie et en prévention des risques

Contenus :
Les modèles du management
L’analyse stratégique
Le choix et l’utilisation du modèle de management pertinent aux personnes et à la situation.

Modalités évaluation : Présenter, analyser et réguler une situation de management en ergonomie et en prévention des risques


Les modèles et les outils de l’éducation à la santé en ergonomie et en prévention des risques

Objectifs :
Connaître et utiliser le modèles de la santé pertinent en ergonomie et en prévention des risques.
Placer les personnes en qualité d’auteur de l’ergonomie et de la prévention des risques.
Connaître et mettre en œuvre les 4 étapes de l’éducation à la santé en ergonomie et en prévention des risques

Contenus :
Les modèles de la santé appliqués à l’ergonomie et à la prévention des risques
Les modèles de la posture
Les 4 étapes de l’éducation à la santé en ergonomie et en prévention des risques

Modalités évaluation : Présenter et analyser une situation d’éducation à la santé en ergonomie et en prévention des risques


Ergonomie  et prévention des risques : l’homme au travail

Objectifs :
Connaître l’approche en ergonomie et les  techniques d’analyse de la tâche.
Acquérir les connaissances nécessaires  en physiologie et psychologie  du travail propres à cette analyse

Contenus :
L’analyse du travail à partir des systèmes homme- machine
Les TMS et leur impact dans le monde du travail
La prise en main des outils propres à l’ergonomie

Modalités évaluation : Présenter une analyse d’activité intégrant les différents paramètres propres à l’ergonomie


Situations du travail et ambiance au poste de travail

Objectifs :
Savoir identifier les différentes ambiances physiques au poste de travail
Comprendre l’impact sur l’homme de ces ambiances sur le plan physique et psychologique
Acquérir les connaissances théoriques et pratiques propres à la réalisation de ces mesures en situation d’analyse du travail

Contenus :
L’analyse du travail à partir références normatives
Evaluation  des différentes ambiances
La prise en main des outils propres à la mesure de ces ambiances

Modalités évaluation : Réalisation d’un mémoire d’analyse ergonomique


Ouverture des candidatures pour la rentrée de septembre 2014

Inscrivez-vous dès maintenant

3d rendered medical illustration - correct sitting posture


Le monde de l’entreprise demande de la formation continue en ergonomie qui travaille à partir et sur les théories, les modèles et les outils des sciences de l’éducation pour mieux permettre un changement de norme au travail à la fois de la part des managers mais aussi de la part des opérateurs. C’est pour cette raison que ce DU construit et proposé est beaucoup plus large que l’ergonomie. Le public auquel s’adresse la formation est constitué de tous les « acteurs encadrant » les opérateurs en entreprise : Kinésithérapeute, Infirmière du travail, médecin, ostéopathe, podologue, responsable des ressources humaines, responsable QSE, délégué CHSCT, Membre CE et architecte. Ce « personnel encadrant » intervient en entreprise en fonction de leurs compétences respectives sur les plans de l’ergonomie, de l’éducation à la santé, de l’évaluation et de la prévention.

La formation des personnels capables d’évaluer, d’éduquer, de mesurer, de prévenir les risques inhérents au cadre du travail et d’éduquer à de nouvelles normes est un des moyens principal pour parvenir à la santé et à la sécurité au travail conformément au code du travail. C’est en adaptant continuellement et singulièrement le travail aux normes nationales, internationales et aux recommandations de la médecine que chaque entreprise parviendra à optimiser la santé au travail des opérateurs.

La spécificité de cette demande à laquelle répond ce DU est de faire travailler les formés en alternance sur les théories, les modèles et les outils en sciences de l’éducation. Les sciences de l’éducation seront travaillés en alternance entre le présentiel et l’EAD mais aussi en alternance avec les modèles et les outils de l’ergonomie et de la prévention.

  • 192 heures en e-learning
  • 128 heures en présentiel

Déroulement sur une année scolaire d’octobre 2014 à juin 2014

Réaliser une formation sur 16  journées de cours en présentiel et en E-learning.

OBJECTIF GLOBAL :

Former les paramédicaux, les médecins, les responsables de Qualité, Sécurité, Environnement (QSE), les délégués du Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT), les membres du Comité d’Entreprise (CE),  aux savoirs, aux outils et à la démarche ergonomique afin de leur permettre de s’investir et de réaliser des missions d’analyse du travail et de la prévention en santé au travail.

OBJECTIFS SPECIFIQUES : à la fin du parcours de formation les participants pourront :

  • Connaître, respecter et utiliser de manière pertinente au cours de leurs pratiques les valeurs, les textes réglementaires, les théories et les modèles en sciences humaines et sociales, les principes, les procédures et les outils de  l’ergonomie et de la prévention des risques.
  • Intégrer l’ergonomie et la prévention des risques dans leurs pratiques professionnelles.
  • Conceptualiser, réaliser des diagnostics, des bilans, des objectifs et des programmes d’ergonomie et la prévention des risques.
  • Utiliser des modèles et des outils de communication, d’éducation, d’évaluation et de pédagogie au cours des activités d’ergonomie et la prévention des risques.
  • Organiser et mettre en œuvre des actions d’ergonomie et la prévention des risques. individuelles et collectives.
  • Etudier et adapter le poste de travail dans le but de protéger la « santé physico-psychique » de l’opérateur (outils d’analyse des différentes contraintes primaires, secondaires et astreintes présentes dans l’activité de l’opérateur)
  • Mettre en œuvre une expertise « d’analyse des postes de travail » en fonction des  objectifs fixés par l’entreprise.
  • Mieux comprendre et mieux aider les opérateurs.
  • Développer auprès des opérateurs une activité relationnelle individualisée et globale d’ergonomie et la prévention des risques.
  • Animer des ateliers, des cours et des séances d’ergonomie et la prévention des risques.
  • Analyser et réguler un dispositif d’ergonomie et la prévention des risques.
  • Produire des synthèses à l’issue des séances d’ergonomie et la prévention des risques.
  • Etablir et entretenir des liens de réseaux en ergonomie et la prévention des risques.
  • Evaluer un programme d’ergonomie et de prévention des risques.
  • Evaluer les effets de l’ergonomie, de la prévention des risques et les acquis des opérateurs.
  • Utiliser un carnet de bord d’auto-évaluation, d’auto-formation, de traçabilité de de l’ergonomie et de la prévention des risques à destination des opérateurs.
  • Faire vivre les concepts et les bonnes pratiques au niveau des opérateurs non formés.
  • Utiliser un carnet de bord d’auto-évaluation, d’auto-formation pour évaluer leurs acquis.


La formation est répartie en 8 séminaires de 2 jours (jeudi, vendredi). Le e-learning est à valider à votre rythme avant les sessions présentielles.

Le coût de la formation est de 4000€, payable en plusieurs fois par chèque ou prélèvement mensuel.

L’équipe de formateurs est coordonnée par Sophie Vincent, Bronislaw Kapitaniak, Gilles Barette.
Elle est composée d’ergonomes, de kinésithérapeutes formés en ergonomie, d’enseignants-chercheurs en sciences de l’éducation et d’experts de terrain.

Pour les  Sciences de l’éducation :

  • Pascal Roquet
  • Laure Chantrel
  • Sophie Vincent

Pour l’ergonomie :

  • Dr Bronislaw Kaiptaniak –  Ergonomie
  • Dr Patrick Triadou – Qualité
  • Gilles Barette
  • Xavier Dufour
  • François Roche
  • Maxime Origas
  • Véronique Godart
  • Cédric Charmaison
  • Alexis Baumes
  • Gilles Benoit

Dossier de candidature à l’inscription au DU intitulé : « Ergonomie, éducation, évaluation et prévention des risques au travail »

Pour la présélection le dossier peut être constitué et envoyé dès maintenant avec un chèque de caution de 600 euros à l’ordre de l’ITMP (encaissé un mois après le premier cours ou restitué dans le cas d’une convention de prise en charge financière par l’organisme payeur).

Il doit contenir :
Une lettre de motivation pour la formation (obligatoire).
Un CV qui peut être organisé en plusieurs parties :

  • L’état civil (obligatoire)
  • Le parcours de l’expérience
  • La photocopie des diplômes (obligatoire)
  • Les formations suivies (obligatoire)
  • Les activités administratives, associatives, syndicales
  • Les activités d’enseignement, les activités d’encadrement et de formation
  • Les communications dans des congrès et/ou des colloques
  • Les publications