Vous êtes ici :

Prise en charge des formations

Les démarches pour obtenir une prise en charge de votre formation chez ITMP.

Les kinésithérapeutes disposent de plusieurs moyens de financer leurs formations, les 2 principaux étant le FIF PL et le DPC.

FIF PL

Le FIF PL est un fonds d’assurance formation concernant les professionnels de santé exerçant une activité libérale à l’exception des médecins.
Il établit chaque année un plan de formation en fonction des besoins de la profession.
Il agrée un certain nombre de formations et prend en charge celles qui sont agrées.
Son financement est obtenu à partir des contributions versées par les professionnels de santé

Le FIF PL permet à un Masseur-kinésithérapeute d’obtenir une prise en charge de 800€ par an avec un plafond de 200€ par jour. La cotisation est passée, elle, de 54€ à 91€.

Organisme enregistré par l'agence nationale du DPC

Le DPC a été mis en place depuis début Avril 2013 et associe l’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) à la formation continue présentielle (théorie et pratique) ou à distance (e-learning). Il est obligatoire pour tout kinésithérapeute qui doit se former annuellement et mesurer dans sa pratique professionnelle, l’impact de cette formation. Obligation réglementaire contrôlée par l’ordre : tout professionnel de santé a l’obligation de s’engager annuellement dans un programme de DPC au titre de l’article 59 de la LOI HSPT, confirmée par les décrets d’application parus au 1er Janvier 2012.

Le DPC permet à un Masseur-kinésithérapeute, en optimisant ses droits au maximum, de prétendre à deux jours entièrement pris en charge (frais pédagogiques et annexes) associés à une rémunération de 112,20€ par demi-journée, soit 448,80€ au maximum.

Crédit d’impôt

Les kinésithérapeutes libéraux relevant du régime BNC (bénéfice non commercial – 2035) peuvent déduire de leur bénéfice les frais engagés pour la formation continue. À ce titre toutes les sommes engagées pour la formation professionnelle et le perfectionnement de leur pratique sont fiscalement déductibles.