Comment réaliser le test de Gaenslen ?

Ce test est encore appelé compas bi-fémoral
Patient est en décubitus dorsal en débord de table. Le praticien amène un membre inférieur en triple flexion vers l’épaule du patient et lui demande de le maintenir au niveau du genou. L’autre membre est en dehors de la table en extension de hanche. Dans cette position, le praticien applique une poussée vers l’extension pour le membre inférieur hors de la table et la flexion pour le membre inférieur opposée. Ces poussées emmènent le bassin en torsion. Le test est positif s’il reproduit la douleur familière décrite par le patient.

Détails

Nerf sciatique et Lasègue

Le nerf sciatique est constitué des fibres nerveuses provenant des racines L4 à S3. Il quitte le pelvis par la grande incisure ischiatique, délimitée par l’os coxal en haut…
L’amplitude normale d’élévation jambe tendue est d’environ 90° (flexion de hanche) [9]. Il est important de mesurer l’angle d’apparition de la douleur et de discriminer une douleur radiculaire reproduite d’une douleur liée à l’étirement des autres structures …

Détails

Les schémas et le niveau d’activation des muscles de l’épaule sont différents entre la chaine ouverte et fermée

La chaine ouverte recrute plus les muscles de la coiffe que la chaine fermée.

Cet article illustre s’il en était besoin la nécessité de vérifier les informations en rééducation. En fonction des objectifs et du temps de la rééducation, une technique peut être efficace ou délétère.

Le travail de l’abduction en charge permet de travailler différemment le recrutement musculaire.

Détails