Comment nous tenons-nous debout ? Variations de la position debout répétée chez les sujets asymptomatiques et les patients lombalgiques

Afin d’évaluer les atteintes rachidiennes des patients, le corpus médical préconise en première intention la radiographie sagittale de la colonne vertébrale et du pelvis. Sont alors évalués des paramètres anatomiques identifiés et considérés comme fiables, tels l’incidence pelvienne, la version pelvienne, la lordose lombaire et la pente sacrée.