Syndromes canalaires – du diagnostic au traitement

Les syndromes canalaires représentent une atteinte de l’appareil locomoteur souvent perçue comme compliquée à différencier des névralgies, par les thérapeutes manuels et kinésithérapeutes. En effet nous sommes face à une pathologie à la fois du contenant (le canal) et du contenu (ce qui le traverse). Le traitement ne peut qu’en être varié et adapté.

Rééducation actualisée du patient extrapyramidal

Thierry PERON-MAGNAN propose, avec le Dr Jean Marc TROCELLO neurologue expert dans ce domaine, une formation articulée autour de la physiopathologie, de l’analyse clinique, des dernières recommandations internationales en matière de prise en charge interdisciplinaire et de leur expérience professionnelle entièrement dédiée à ces pathologies.

Neurodynamique – périphérique

La mobilité ainsi que la visco-élasticité des structures neuroméningées ne font plus, depuis quelques années, l’objet de doute chez les thérapeutes. Dans les cas de neuropathies et de syndromes canalaires, des troubles fonctionnels musculo-squelettiques entravent cette biomécanique.

Thérapie manuelle viscérale

La pratique du structurel ostéo-articulaire nous montre parfois des limites. Pour compléter votre pratique, nous vous proposons un certificat de viscéral sur trois week-end. Les techniques de bilan et de traitement sont très utiles dans la prise en charge de certaines affections rachidiennes et des pathologies viscérales.

Dry-Needling

Le traitement des trigger points par Dry-Needling est pratiqué par les kinésithérapeutes dans de nombreux pays. Grâce à cette formation, les kinésithérapeutes français sont maintenant en capacité d’utiliser une technique reposant sur les standards internationaux.