Comment réaliser le test de Gaenslen ?

Ce test est encore appelé compas bi-fémoral
Patient est en décubitus dorsal en débord de table. Le praticien amène un membre inférieur en triple flexion vers l’épaule du patient et lui demande de le maintenir au niveau du genou. L’autre membre est en dehors de la table en extension de hanche. Dans cette position, le praticien applique une poussée vers l’extension pour le membre inférieur hors de la table et la flexion pour le membre inférieur opposée. Ces poussées emmènent le bassin en torsion. Le test est positif s’il reproduit la douleur familière décrite par le patient.

Joshua Cleland – Congrès ITMP

Le 17 mars 2018, ITMP a eu l’immense plaisir d’accueillir Joshua Cleland pour nous expliquer les mécanismes de fonctionnement de la thérapie manuelle.
        
Recherche et clinique :

Son parcours de clinicien est doublé d’un parcours universitaire, enseignant chercheur. 
 
Il a publié plus de 170 articles pour développer les différents mécanismes qui sous-tendent l’efficacité de la thérapie manuelle.
 
Le même jour, nous recevions Jo Nijs qui apporte l’éclairage des neurosciences.`